Carnet rose : l’annonce faite à Edith ?

Non, plutôt l’annonce faite par Edith…

Après quelques tracas admirablement résolus par la Ebook Factory, Edith Soonckindt est ravie de vous annoncer non seulement que le Kindle n’est pas si simple que cela à manier (mais que Nathalie Materne peut le dompter, non mais !), mais aussi et surtout la naissance de son premier e-book, candidement intitulé Petit Manifeste de poésie quotidienne et pesant 0 gr pour 0 cm ou tout comme puisque né virtuellement et presque  sans forceps….

Son sujet ? Comment mettre de la poésie dans son quotidien et celui de son entourage ! 🙂

Les visites du jour :

Elles s’effectuent presque exclusivement ici.



A défaut de l’acheter les yeux fermés, vous pouvez l’admirer également ici et “liker” cette page Facebook qui lui est consacrée, avec photos et commentaires à la clé.

Pour les malheureux qui n’auraient pas de Kindle :

Liseuse (gratuite) pouvant faciliter le visionnement du petiot tout de couleurs, photos, liens et vidéos vêtu…

Pour les malheureux qui refusent de se commettre sur Amazon :

Les visiteurs réfractaires peuvent se faire connaître auprès de la parturiente (edith@soonckindt.com) pour une solution plus adaptée à leurs allergies diverses.

Le mot de la marraine :



Ci-après l’avis forcément béat (mais néanmoins perspicace) de l’une de ses marraines virtuelles (Nadine Monfils, auteur Belfond et critique sur Focus) :



“J’ai découvert ce petit bijou de poésie, de drôlerie et de fraîcheur poétique ! C’est un vrai régal. Comme une coupe de champagne.  Des étoiles scintillent entre chaque page. Ce livre est magique et apporte mille petites idées pour faire de chaque instant un plaisir des sens. Ce sont les clefs du jardin d’Alice. Celles qui nous ramènent à l’enfance rêvée et apportent quelques nuages roses. Plonger dans cette jolie boîte à Pandore, c’est libérer les papillons multicolores qui sommeillent en nous. C’est comme un livre de recettes qui nous donne des idées pour embellir le quotidien, et sans argent ! Que vous soyez pauvre ou riche, ces « bonbons » sont à portée de tous. Et en plus, vous découvrirez des trésors. Une vraie caverne d’Ali Baba ! Pour un prix si dérisoire, sincèrement, ne vous en privez pas ! 
Je fais rarement ce genre de chose, mais là, j’ai un tel énorme coup de cœur, que j’ai envie de le partager avec ceux que j’aime. Et que ça fasse boule de neige car ce petit gâteau des anges se savoure avec un tel délice qu’il vous laisse un parfum sucré et épicé, longtemps après.“

L’avis d’autres lecteurs séduits :

J’ai passé une agréable soirée en lisant ceci et vous le conseille vivement pour lisser les rides de l’inquiétude… Elisabeth Mercatoris, illustratrice

J’ai trouvé ton opus absolument réjouissant. À part que c’est génial et délicieusement drôlatique, je n’ai rien d’autre à dire. Longue vie à ton manifeste poétik ! …et que ça cartonne ! Mauricio Martinez-Cavard, scénariste, réalisateur… et ami ! 😉

Je viens de lire ton e-book poétik. C’est sympa, ça se lit facilement, ce n’est pas prise de tête et les conseils sont pleins de fraîcheur. J’y ai bien reconnu ton univers. C’est aussi bien adapté au e-book puisque tu ajoutes quantités de références qui sont aussi des relais que tu proposes. J’ai bien aimé Sophie Calle et le tableau de Judith. Tu traverses différents thèmes (culinaires, art, voyages) et on ne s’ennuie pas en te lisant. Ce qui est chouette c’est que cela peut être complété au fur et à mesure. J’espère que tu auras de nombreux ajouts par de nombreux lecteurs ! Caroline Coppé, poétesse et amie aussi…

Autres avis de lecteurs tout aussi séduits (3 en cette première semaine de vente) :

Sur la page Amazon du livre (avec descriptif à la clé), sur mon mur Facebook  ou encore sur le mur Facebook de la page spéciale Mes livres numériques

Le classement Amazon :

Cele semble encore assez fluctuant, mais à la minute où j’écris ces lignes (le 28/1/2013 à 20h36), mon livre fait toujours partie du TOP 100 des Kindle Amazon en développement personnel, où il est classé en 24eme position, ce qui est plus qu’honorable après une semaine de course.

Le mystère plane quant aux raisons de ce classement ? Je ne crois pas que ce soient encore les ventes, alors peut-être les (5) étoiles des 3 commentaires ?

La suite :

Mais aussi la genèse…

La place me manque aujourd’hui pour vous en dire plus sur ces deux passionnants sujets, mais n’ayez point d’inquiétude, je vous reviendrai d’ici 15 jours au plus tard pour vous conter comment j’en suis arrivée là (aaaaaah) – car le numérique et moi, ce n’était pas du tout couru d’avance – et ce que je compte faire par la suite. Toujours avec la complicité de Nathalie Materne et de la Ebook Factory, dont je ne peux que chaleureusement vous recommander les services ! 🙂

Je vous livrerai aussi à ce moment-là où j’en suis dans les ventes et les commentaires, dans la pub et les (nécessaires, je crois) communiqués de presse…

 Le mot de la fin :

Télécharger cette page en PDF

3 commentaires

  1. NINE sur 1 février 2013 à 2:39

    C’est bon pour le moral à tous les âges de la vie…. centenaires ne pas s’abstenir, consommez le sans penser régime, le e-book poétik vous donnera la pêche et quelques années en rab.
    Une octo poétiquement revigorée. NINE

  2. Edith Soonckindt sur 29 janvier 2013 à 11:00

    J’espère bien, Nathalie ! 🙂

  3. Nathalie sur 28 janvier 2013 à 11:59

    Ahahaaaah, magnifique cette derniére image 😀
    Merci pour ta confiance Edith !
    Tout ceci n’est que le commencement…

Laissez un commentaire





CommentLuv badge

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :