Oyez, oyez, le Merivel nouveau va arriver !

 

 

Le livre

Sa sortie est annoncée pour le 5 juin 2013 (c’était bien la peine que je me presse), après des rebondissements de dernière minute que je vous ai épargnés mais que je vousUnknown-1 dévoilerai peut-être une autre fois… L’auteur s’est dite contente du résultat final, c’est le plus important, je crois. 🙂

En attendant cette sortie, pour ceux d’entre vous amoureux de romans historiques et désireux de s’imprégner d’un style pseudo XVIIe dont je ne suis pas peu fière, ma foi, voici le résumé de ce roman long de 428 pages, tout de même ! (et annoncé sur Amazon à 20,90 euros).

A noter que le titre est passé de Merivel, un homme de son temps à L’Ami du roi, en réponse à Le Don du roi qui narrait les premières aventures de ce médecin haut en couleurs et plutôt attachant dans ses aventures comme dans ses mésaventures, vous verrez… Les plus perspicaces d’entre vous auront vite fait de remarquer que la couverture française (chez Lattès, donc) est la copie conforme de la couverture anglaise ; seul le titre a changé.

La quatrième

283966_573731929326313_960604372_n » Robert Mérivel, médecin renommé et ami du roi Charles II d Angleterre, n’est désormais plus un jeune homme en âge de batifoler à sa guise. Désespéré à cette idée, il se rend en France pour tenter de se faire une place à la cour du Roi-Soleil.
Mais Versailles aux décors si brillants et aux réalités parfois si sordides n’est qu’un monde d’illusions. Heureusement, la rencontre fortuite avec Madame de Flamanville, une botaniste expérimentée, va l’entraîner sur les sentiers de l’ amour érotique.

Déchiré entre le bonheur des plaisirs retrouvés et le désir de donner un sens à sa vie, Merivel se lance dans les sciences, et notamment dans l’ étude originale de l’âme des animaux ; s’il s’efforce d’être assidu, il se laisse souvent aller à la paresse et au rire. Car Merivel reste avant tout un épicurien, qui ne peut concevoir la vie sans amour ni sans joie. »

Traduit de l’anglais par Edith Soonckindt (c’est moi ! ;-))

La suite

Comme je vous l’ai déjà expliqué, je travaille en ce moment d’arrache-pied sur une traduction entourée du plus grand secret !Unknown-1

Personnellement ça ne fait pas mon affaire, comment alimenter mon blog dans ces conditions ??  🙁

Dès octobre – date de sa sortie aux Etats-Unis – je pourrai tout vous dire ; un seul souci, j’aurai alors terminé ma traduction et ne voudrai probablement plus en entendre parler !! 😉

D’ici là je viendrai vous entretenir de quelques perles délicieuses trouvées dans une traduction que je ne vous recommande vraiment pas – mais comme, par courtoisie pour son traducteur et son éditeur, j’omettrai de citer son titre et son auteur, vous aurez peut-être la malchance de tomber dessus un jour… – et dévoiler pour vous une Lettre à une jeune traductrice qui vient de me contacter pour des conseils d’expert (what else) et à laquelle je réponds, donc…

Au plaisir de vous retrouver aussi vite que mon pensum du moment me le permettra !

Et d’ici là que tout aille pour vous en ce curieux printemps.

N’oubliez pas que si vous avez des questions à poser, vous le pouvez toujours…

 

Télécharger cette page en PDF

Laissez un commentaire





CommentLuv badge

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :