\ \ \ \ \ \ \ \ \

Moimaviemonoeuvre...

D ifficile de s'exprimer là-dessus sans verser dans le misérabilisme ou l'auto-apitoiement éhontés. Après des années plutôt faciles, avec le recul, à enseigner le français langue étrangère dans divers pays, voilà que m'a traversée l'idée saugrenue qu'écrire serait plus tranquille finalement, plus "mobile" aussi, surtout plus intéressant. Parce que j'avais un goût, et un vague talent, pour la rédaction de lettres, la porte m'était royalement ouverte, me suis-je dit avec une innocence qui m'a coûté cher par la suite et ne m'amuse même pas avec le recul... Puisque j'avais un peu voyagé, je rédigerais des récits de voyage, telle était mon ambition première ! Mais ça ne s'est pas tout à fait déroulé ainsi... Des récits de voyage je suis très vite passée aux nouvelles, dont l'une a été récompensée en 91 par le Prix RFI de la Nouvelle, une incitation à persévérer que j'ai béatement saisie ! Sans me douter qu'ensuite il me faudrait batailler 10 ans pour faire éditer mon 1er roman (avis aux innocents !)

Scroll Up